PMU
170€ de bonus offerts
Pariez sur PMU
Zeturf
150€ de bonus offerts
Pariez sur Zeturf
BetClic
150€ de bonus offerts
Pariez sur BetClic
QUEEN DU BOUFFEY... REINE DE CABOURG ?

Prix des Cardamines, Queen du Bouffey attendue dans le quinté ce vendredi à cabourg

Ce vendredi 20 Août 2010, comme tous les vendredis, c’est l’hippodrome de Cabourg qui nous accueillera pour une réunion qui se déroulera bien évidemment en nocturne. Cette réunion du vendredi soir sera pratiquement l’une des dernières de l’été, il n’en restera que deux derrière et il en sera terminé du meeting de Cabourg qui aura une nouvelle fois fait se déplacer les foules de manière magistrale. Franchement, Pierre Joseph Goetz ne nous avait pas menti quand il criait haut et fort que Cabourg était un hippodrome estival sensationnel qui pourrait largement faire oublier la cendrée de Vincennes pendant deux mois avant d’arriver rapidement sur un meeting d’hiver qui sera, espérons le, une nouvelle fois génial. En tout cas, avant d’évoquer notre Tiercé, Quarté, Quinté plus, tirons encore une fois notre chapeau aux organisateurs de l’hippodrome de Cabourg car vous nous aurez fait vivre deux mois extraordinaires et prouvez à tous, que les courses provinciales étaient essentielles dans la bonne tenue des courses hippiques françaises. Allez, les félicitations effectuées, passons maintenant aux critiques ! Non, sans rire, le quinté proposé ce vendredi est vraiment de faible niveau et nous tirons une petite balle dans le pied au cheval français qui aurait pu nous mettre une belle épreuve comme ils l’ont fait lors des autres nocturnes. Mais bon, nous n’allons tout de même pas tout le temps les incriminer car certains pourraient penser que c’est de l’acharnement injustifié, ce qui serait bien sûr malvenu !

Néanmoins, nous remarquons souvent ce phénomène et c’est pourquoi nous souhaitions le rappeler de nouveau. Côté piste, seize compétiteurs âgés de six à huit ans seront sur le pied de guerre pour quand même tenter de nous offrir du spectacle, même si cela s’annonce très difficile ! Ces chevaux n’ayant pas gagné 155 000 euros, hormis deux ou trois peut-être, sont loin d’êtres des champions et d’ailleurs, à la lecture des performances, un seul reste sur une victoire, ce qui n’est tout de même pas glorieux. Sur le parcours dit classique des 2850 mètres de cet anneau si difficile à main droite, notre peloton sera divisé en deux ! Les huit moins riches s’élanceront avec un avantage important alors que les plus argentés devront se dépêcher de rendre leur handicap initial s’ils veulent avoir une chance de faire l’arrivée ! Cette course, baptisée Prix des Cardamines, est une épreuve ouverte aux européens, qui n’ont pas fait le déplacement pour cette petite allocation de 36 000 euros seulement pour un quinté plus. Dans notre épreuve, il va falloir être très malin pour dénicher la perle rare car cela s’annonce très délicat. Maintenant, c’est notre travail et nous allons devoir nous y atteler, mais avant, nous voulions rapidement revenir sur le Prix d’Europe, quinté plus de mercredi à Enghien, qui nous a offert une course à rebondissements ! Dans ce petit Prix d’Amérique estival, les champions étaient au rendez-vous et nous nous attendions à une course dantesque. Après deux faux départs, les concurrents s’élançaient enfin et rapidement, le jeune champion Ready Cash fautait alors qu’il venait en bonne place. Remis in extremis par son driver, Jos Verbeeck, il était contraint de musarder à l’arrière. Devant, on retrouvait Paris Haufor, Orlando Sport et d’autres concurrents bien placés. La course ne se décantait pas jusque dans la ligne d’en face où Obélo Darche mettait une première banderille avant que Quoumba de Guez ne lui sorte sous le nez. Ready Cash était dans leur dos. Malheureusement, ces deux concurrents faisaient la faute et gênaient considérablement le champion de Philippe Allaire qui plaçait tout de même une accélération pour venir sur la ligne des chevaux de tête. A l’entrée de la ligne droite, il cédait et laissait Paris Haufor et Nelumbo s’expliquer pour la victoire. Mais, ces deux là se faisaient coiffer par la néo pensionnaire de la famille Martens, Ilaria Jet, qui finissait en trombe et signait là un magnifique succès…

Allez, débutons logiquement notre revue d’effectif par celle qui nous semble être la plus talentueuse du lot ! Passée sous la responsabilité de Sébastien Ernault, Pierre Levesque ayant été suspendu pour dopage, Queen du Bouffey (13) semble totalement déclassée si elle reste au trot, ce qui est rarement le cas. Quand elle trotte, elle n’est jamais loin de la vérité mais le problème est qu’elle ne trotte que trop occasionnellement, au plus grand dam d’ailleurs de son propriétaire, Michel Gozlan. Aujourd’hui, il n’est pas certain que la piste de Cabourg lui convienne mais vu qu’elle est bien engagée et que le lot est d’une rare faiblesse pour un quinté, il aurait été dommage d’avoir des regrets alors l’entourage a décidé de courir. Vous l’avez donc compris, tout sera une question de sagesse avec elle !

Peridot d’Ascama (10) est un cheval de classe qui n’a assurément pas fait sa valeur en dernier lieu alors qu’il était de plus, déferré des quatre pieds. Aujourd’hui, ce sera son cinquième parcours en l’espace d’un mois mais on sait tous que les pensionnaires de Benjamin Goetz encaissent généralement bien leurs sorties. Pour tenter d’effacer cette dernière contre-performance, Franck Nivard a été rappelé au sulky ! Quand la famille Goetz fait appel à Nivard, croyez nous, ce n’est jamais pour enfiler des perles. Alors même s’il est vrai qu’il n’est pas forcément bien engagé au deuxième échelon et qu’il a déjà engrangé 57000 euros de gains depuis le début de l’année, nous le pensons tout de même capable de jouer un grand rôle dans ce quinté plus, s’il reste lui aussi au trot, cela va de soit !

Depuis qu’il est arrivé dans les boxes du sympathique Jean Lou Peupion, Elton Silvio (12) monte gentiment en puissance. Après des sorties moyennes, il commence à trouver la bonne carburation et reste d’ailleurs sur un succès acquis certes au courage, mais brillement tout de même, sur cette même piste. De nouveau associé au fils de l’entraineur, le jeune Mickaël, qui le connaît désormais par cœur, ce cheval d’origine étrangère pourrait bien faire les beaux jours de l’écurie, et ce, dès aujourd’hui… Derrière, c’est un peu la foire d’empoigne car il est très difficile de détacher un concurrent plus qu’un autre. Tentons Pleasant jet (7) qui découvre un bel engagement à la limite du recul et qui a été préparé pour cet objectif par son entraineur, Alexandra de Jésus. Confié à Sébastien Baude et sans chaussures pour l’occasion, ce cheval d’amateur pourrait bien se révéler en professionnel et faire de nouveau briller le redoutable élevage de Jean Etienne Dubois !

Ensuite, tous les concurrents présents au départ de cette épreuve auront une chance de ramener un chèque à la maison et même celui de 18 000 euros promis au lauréat. Pearl Winner (15), qui a du talent mais qui sera cette fois avec ses fers, Quentin de Morgane (1), qui est le moins riche de cette course mais qui donne toujours tout ce qu’il a dans le ventre, Oréa de Barbray (13), qui sera confiée à Eric Raffin et qui est entrainée par la redoutable famille Donati, ainsi que Quiris (16), qui, s’il retrouvait son niveau d’antan, aurait une première chance ici, seront des trublions en puissance. C’est un peu l’euro millions et il faut dire que les spots seront les bienvenus dans ce rendez-vous. Il ne reste plus qu’à ce que la chance soit de votre côté.  En tout cas, nous vous souhaitons à tous un bon quinté, et surtout, n’hésitez pas à nous donner votre avis dans le cadre prévu en dessous à cet effet, car il nous tarde vraiment d’avoir vos réactions ! A demain chers lecteurs…

Giovanni Laplace.



Tags : Prix des Cardamines Queen du Bouffey peridot d'ascama pearl winner elton silvio oréa de barbray


Une nouvelle miss pour Philippe Allaire ? Quadix à l'heure mayennaise ?

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier ou inscrivez-vous

  Articles en rapport:

Pétale Vrie fleurit en été...
Quelle idole seule contre tous !


CALENDRIER
suivez-nous sur les réseaux sociaux
Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter :